Menu

  • collapseDeutsch (439)
  • collapseEnglish (63)
  • expandEspañol (65)
  • collapseFrançais (75)
  • expandItaliano (33)
  • expandNederlands (28)
  • expandOther Languages (8)
  • expandTürkçe (60)
  • expandРусский (20)

Solidarité avec les luttes des masses travailleuses et exploitées de Bolivie!

fr-bul-2003-04

Solidarité avec les luttes des masses travailleuses et exploitées de Bolivie!

Solidarité avec les luttes des masses travailleuses et exploitées de Bolivie!
“Une nouvelle fois encore cette année et avec encore plus de rage, les masses travailleuses et exploitées en Bolivie se sont manifestés par des luttes militantes et parfois même armées. Ils se sont soulevés dans tout le pays contre l’exploitation et l’oppression par l’impérialisme, et surtout contre l’impérialisme US et les propres classes dominan tes qui mènent une politique de vente des ressour ces du pays dans l’intérêt de leurs maîtres impé rialistes. Après quatre semaines de lutte et de ba tailles de rue contre la police et les militaires, après plus de 70 personnes assassinées, le président a enfin été démis. Mais maintenant, le “calme et l’or dre ” doivent revenir. Cependant les masses exploi tées en Bolivie, et surtout les mineurs, ont une tra dition de plusieurs décennies dans les liâtes mili tantes et partiellement armées. Par le passé, ils ont également prouvé qu ‘ils ne se laissaient dé tourner de leur lutte ni par la terreur ou les pour suites, ni par les atermoiements réformistes ou les phrases nationalistes. Les ouvriers des mines d’étain, les ouvriers et ouvrières des usines dans les villes, les ouvriers et ouvrières dans les champs, les paysannes et paysans pauvres dans le bas pays et dans la région des Andes, les étudiantes et les étudiants, les retraités appauvris, les habitantes et habitants sans travail des quartiers pauvres- ils s’unissent non seulement la lutte anti-i m pér Udiste contre l’exploitation et l’oppression par l’impé rialisme mais en tant qu Aymara et Quetcha éga lement la lutte commune contre l’oppression et la discrimination nationales. ” Par la suite, les luttes actuelles sont décrites brièvement et expliquées sur 4 points:
“Qu’est-ce que les luttes des forces révolution naires ont montré au monde entier?” ■ La Paz …. devait, selon le plan de rebelles, être entièrement coupée du monde extérieur par encerclement. Les personnes en lutte ont pu at teindre cet objectif par l’application habile d’une lactique de démoralisation menée contre les mili taires ….
■ La base de l’impact et de la force fut la large alliance des masses travailleuses et exploitées …
■ Avec un grand héroïsme les masses tra vailleuses et exploitées de Bolivie ont démontré aux forces révolutionnaires du monde une reedité simple: celui qui ne lutte pas a déjà perdu. C’est la raison pour laquelle, il jàut lutter même si au début il faut supporter une défaite et supporter un grand sacrifice…
“Si nous sommes un jour battus, il ne nous reste aucune autre possibilité que de tout re commencer.” (Engels, “Révolution et contre-révolution en Allemagne”, 1851, MEW8,p. 5) ■ Pour la masse des travailleurs et des exploi tés, les luttes passées furent l’occasion dans cette situation critique défaire toute la clarté sur les chefs opportunistes qu’il faut encore accepter et qui ne font que ‘jouer des muscles ” pour se propulser eux-mêmes dans les fauteuils gouvernementaux grâce à la pression de la rue…” Le tract termine par la consigne de deux leçons fondamentales tirées des luttes en Bolivie pour les forces à orientation communiste de tous les pays:
“Pour poser vraiment la question du pouvoir, il faut détruire l’ensemble de l’appareil de l’Etatpar une lutte armée qui sera remplacé par de nouveaux organes révolutionnaires de la dictature populai re démocratique sous la direction des des ouvriers et des ouvrières en alliance avec les masses tra-(…)

Comments are closed.