Menu

  • collapseDeutsch (439)
  • collapseEnglish (63)
  • expandEspañol (65)
  • collapseFrançais (75)
  • expandItaliano (33)
  • expandNederlands (28)
  • expandOther Languages (8)
  • expandTürkçe (60)
  • expandРусский (20)

Rot Front no 11 -14 Sur la "Polémique" La ligne révisionniste du XXe congrès du P.C.U.S.

(1956) et les erreurs fondamentales de la critique justifiée du P.C. de Chine (1963) ■ La signification des principes du communisme scien tifique <br/>

Rot Front no 11 -14 Sur la "Polémique" La ligne révisionniste du XXe congrès du P.C.U.S.

Rot Front no 11 -14 Sur la “Polémique” La ligne révisionniste du XXe congrès du P.C.U.S.
(1956) et les erreurs fondamentales de la critique justifiée du P.C. de Chine (1963) ■ La signification des principes du communisme scien tifique <br/>
■ Le schéma de la “voie pacifique et non-pacifique” est en contradiction avec le communisme scientifi que M L’époque de l’impérialisme et de la révolution prolé tarienne <br/>
■ Tâches et objectifs de la révolution dans les pays dépendants, les pays à développement capitaliste et les pays socialistes <br/>
■ L’histoire et la méthode de la lutte contre le révision nisme moderne 628 pages, 23 EUR, ISSN 16161-315X.
Disponible (en allemand) chez: Buchladen Georgi Dimitroff, Speyerer Str. 23, 60327 Frankfurt, fax: 069/ 730920 ou e-mail: buchladen@gegendiestroemung.org Il y a 40 ans, la “proposition d’une ligne générale du mouvement communiste interna tional” du P.C. de Chine a été publiée Pourquoi l’étude de l’histoire de la lutte contre le révisionnisme de Khrouchtchev est de toute première actualité.
Lorsqu’en 1958, Khrouchtchev annonça pendant le XXe congrès du P.C.TJ.S. que l’impérialis me pouvait changer “pacifiquement sa nature” et qu’il suffisait d’Être gentil avec lui pour qu’il devienne plus pondéré, qu’il pouvait être surmonté et que Staline avait été beaucoup trop dur envers l’impérialisme et qu’il avait été un “idiot et un criminel”, tout le camp impérialiste jubila d’une façon pour beaucoup aujourd’hui inimaginable.
Khrouchtchev fut fêter dans les médias impérialistes. Les partis communistes, dans le monde entier, expérimentés dans la lutte contre le fascisme nazi et l’impérialisme mondial furent tout d’abord – comme il le semblait – complètement paralysés: Khrouchtchev et Kennedy, bras-des sus, bras-dessous, promesses après promesses, mensonges sur mensonges!
Cela dura sept ans, sept très longues années avec de nombreuses négociations et conférences entre les partis communistes, sept années abondant en explications selon lesquelles tous seraient d’accord jusqu’à ce qu’enfin en juin 1963, comme un coup de tonnerre, le P.C. de Chine remit en question tout ce climat “d’unité” pourrie servant l’avancée révisionniste par un document propagé publiquement: “proposition d’une ligne générale du mouvement communiste international.(…)

Comments are closed.