Menu

  • collapseDeutsch (439)
  • collapseEnglish (63)
  • expandEspañol (65)
  • collapseFrançais (75)
  • expandItaliano (33)
  • expandNederlands (28)
  • expandOther Languages (8)
  • expandTürkçe (60)
  • expandРусский (20)

Lutter contre l'idéologie de seigneur criminelle allemande:

Le tract de janvier/février avait pour thème:

Lutter contre l'idéologie de seigneur criminelle allemande:

Lutter contre l’idéologie de seigneur criminelle allemande:
Le tract de janvier/février avait pour thème:
Contre la terreur nazie et la discrimination des gens de couleur en Allemagne “L’idéologie allemande des seigneurs a de nom breuses facettes. Avec un certain arbitraire, cer tains groupes de personnes vivant en Allemagne sont sélectionnés, mis au pilori et agressés. Un moment, c’était l’anti-tsiganisme, la haine contre les Sintés et Roms (comme à Rostock en 1992) qui avait conjoncture. Ensuite ce furent des stéréotypes antisémites, la haine contre les Juifs (comme en 1998 à l’occasion du ‘discours de Walser ‘, en 2002 lors du ‘débat Möllemann ‘, les attentats an tisémites à Lübeck 1995 ou à Düsseldorf en 2000).
Ensuite, on abattra peut-être la carte toujours prête de 7 ‘occident chrétien ‘ contre les gens des pays arabes (commepour le ‘débat actuel sur le voile ‘) ou bien aussi le racisme colonial avec son chauvi nisme classique contre les gens de couleur (com me à Mannheim-Schönau en 1992) ou ‘les étran gers en tant que tels ‘ (à Mölln en 1992).
Si, il y a quelques années, Stoiber de la CSU avait lancé la parole d’une ‘société multiracée’ (ce qui n’a de toute évidence pas nui à sa carrière), les nazis ont depuis longtemps déclaré comme l’une de leurs cibles privilégiées les gens de couleur au cours d’actions criminelles dans la rue et dans les incendies criminels. ” Outre la discrimination étatique et la terreur nazie contre les gens de couleur, il existe en Allemagne un “racisme quotidien” primitif profondément enraciné.
“Déjà la tentative de réfuter individuellement les arguments racistes, signifie tomber dans le piège et supposer qu ‘avec des arguments logiques, il est possible de changer quelque chose dans les têtes des ‘seigneurs ‘ allemands racistes nationalistes.
Pour faire le point tout de suite, nous ne disons pas que dans la lutte contre le racisme, nous volons, ne serait-ce une minute, renoncer aux arguments logiques et convaincants. Cependant, il est décisif de parvenir à une capacité à accepter une discussion par argumentations. Etici, la lutte commune se trouve là où il peut y avoir une lutte commune contre les racistes et les exploiteurs, le levier décisif” Et plus loin, il est écrit:
“Dans une telle lutte, on peut montrer et lutter dans le monde entier et dans son propre pays contre la fonction de division visée par la discrimination des gens selon leur couleur de peau. Dans une telle lutte, on peut provoquer la confiance et clarifier la capacité à l’argumentation. ” Hors de telles actions de lutte “… l’idéologie du racisme, précisément l’idéologie des seigneurs allemands, développe une fonction encore plus profonde: l’attache d’une grande partie des masses exploitées et opprimées à leurs ‘propres’exploiteurs et oppresseurs. ” m Stations de la discrimination et de la terreur nazie contre les gens de couleur en Allemagne Cette partie montre comment le nationalisme allemand raciste s’est développé historiquement et ce, en relation avec le chauvinisme colonial.
“Mais, l’impérialisme allemand … pratiquait dans ‘ses’ colonies un régime d’exploitation et d’oppression brutaljusqu’aux génocides des Herero et des Nama. ” “L’idéologie allemande des seigneurs présentait(…)

Comments are closed.