Menu

  • collapseDeutsch (439)
  • collapseEnglish (63)
  • expandEspañol (65)
  • collapseFrançais (75)
  • expandItaliano (33)
  • expandNederlands (28)
  • expandOther Languages (8)
  • expandTürkçe (60)
  • expandРусский (20)

Le XXccongrès du EC. d'Union Soviétique de 1956

Juillet ■ Août 1996/En français Mai 1998

Le XXccongrès du EC. d'Union Soviétique de 1956

Le XXccongrès du EC. d’Union Soviétique de 1956
Juillet ■ Août 1996/En français Mai 1998
Tournant idéologique décisif pour la restauration du capitalisme en Union Soviétique et pour la contre révolution impérialiste En février 1956 – troisans après la mort de Staline – Khrouchtchev, le nouveau président du P.C.
d’Union Soviétique, pressentait au monde un programme entièrement révisionniste. C’était une césure fondamentale. Car ce congrès révisa la ligne communiste sur toutes les questions fondamentales de la lutte des classes et la remplaça par une ligne opportuniste de l’adaptation à l’impérialisme mondial. Sans regarder la vindicte contre Staline dans le fameux “rapport secret” de Khrouchtchev, la “nouveauté” “ls plus sensationnelle” au XX’ congrès fut la propagande de Khrouchtchev de la “voie pacifique” vers le socialisme.
Les conséquences furent désastreuses: Tous les partis communistes qui ont suivi la “nouvelle voie” du XXe congrès changèrent de couleur. Le P.C. d’Union Soviétique fut transformé en un parti réformiste bourgeois sous la direction de la clique Khrouchtchev-Brejnev. Sur cette base, le capitalisme fur restauré sous le manteau du socialisme et l’Union Soviétique transformée en un Etat d’exploitation et d’oppression, en une grande puissance impérialiste reposant sur le pillaged’autres peuples et despeuplesàl’intérieurdel’U.R-S.S^EnpraUquesemontra de façon tout aussi désastreuse que la soi-disant “voie pacifique” mène à des catastrophes sanglantes, comme dans le cas de l’assassinat de centaines de milliers de communistes femmes et hommes en Indonésie en 1965, et comme au Chili en 1973, où des dizaines de milliers furent massacrés.
L Le XXe congrès du P.C. d’Union Soviétique en 1956:
La trahison complète des idées du communisme!
Et pourtant, des illusions dangereuses sur ia signification et les conséquences de cette césure décisive de l’idéologie et de la politique du ré viâonnisme moderne, suris XXe congrès duP.C d’Union Soviétique, sur l’Union Soviétique révisíonnisteet les pays révisionnistes surtout sont répandues jusqu’à ce jour. Maintenant, ils sont censcsêueemrx;Uiésaprèscoup.nestairisiprétendu parexempïequelacontre-révoiuuonàproprement dit aurait eut lieu seulement avec la liquidation complète et ouverte de la camouflage et phraséologie socialistes sous Gorbatchev. Qui déclame une telle chose foule en réalité aux pieds l’idée etlapraüque de la dictature révolutiortn aire du prolétariat et de la démocratie socialiste.
Ce à quoi ne purent arriver les impérialistes de tousles pays avec leur intervention contre lajeune UnionSoviéti que soci ahste.ce quenepurent faire leurs sabotages et leur blocus et ce à quoi échouèrent les criminels nazis avec leur guerre d’anéantissement contreFUnion Soviétique – les révisionnistes modernes de ia trempe d’un Khrouchtchev et d’un Brejnev l’ont réussi: ils obligèrent le socialisme, la dictature de la classe ouvrière, à plier les genoux et les détruisirent de l’intérieur!
Après la mort de Staline, les révisionnistes Khrouchtchéviens parvinrentàarracherla direction du P.C. d’Union Soviétique. Ce changement de pouvoir contre-révolutionnaire était bien préparé et ne demanda pas beaucoup de temps. Les membres du parti s’accrochant au communisme(…)

Comments are closed.