Menu

  • collapseDeutsch (439)
  • collapseEnglish (63)
  • expandEspañol (65)
  • collapseFrançais (75)
  • expandItaliano (33)
  • expandNederlands (28)
  • expandOther Languages (8)
  • expandTürkçe (60)
  • expandРусский (20)

La force du succès de Faction contre la marche nazie à Göttingen le 29.10.2005

fr-bul-2005-04

La force du succès de Faction contre la marche nazie à Göttingen le 29.10.2005

La force du succès de Faction contre la marche nazie à Göttingen le 29.10.2005
Lutte militante contre les nazis et la police avec le soutien d’une alliance des forces antinazies “Protégés par 3800 policiers, les nazis du NPD voulaient marcher en triomphateurs le 29 octobre 2005 dans Göttingen. Cela faisait des années qu ‘ils n ‘avaient plus réussi à y organiser une marche. Les protestations et la résistance de plus de 5.000 antifascistes, et avant tout la lutte militante d’env. J. 000 antifascistes combatifs ont permis de les en empê cher en grande partie. Nous considérons qu ‘ici deux éléments sont essentiels:
Premièrement: grâce à la quantité d’actions bien coordonnées et réfléchies, le blocage à grande échelle de l’itinéraire des nazis avec en grande par tie des barricades en flammes, et à la large résolu tion de s’opposer à la police, il a été possible d’em pêcher les quelque 250 nazis d’effectuer la marche prévue sous une protection massive de la police.
Deuxièmement: les plusieurs milliers de syndica listes antifascistes et autres personnes de pensée antifasciste qui étaient dans la rue ne se sont pas laissé embarquer contre l’action militante. Bien plus, ils montrèrent une grande sympathie, d’autres avaient une position neutre et, en partie, il y eut un soutien direct des actions de lutte. L’analyse et la propagande des expériences de la lutte contre la police et les nazis le 29 octobre 2005 à Göttingen sont à notre avis très importantes pour le débat des autres perspectives de la lutte contre les nazis et lo fascisation étatique, contre le racisme et le chauvi nisme allemand- précisément aussi comme élément de l’extension de la lutte en vue de détruire l’impé rialisme allemand. ” Le tract attire l’attention sur le fait qu ‘en réalité, les 250 nazis ne seraient pas le problème: “Sans la protection concentrée de la police, ils n ‘auraient eu aucune possibilité de procéder à leur marche.
Pour les impérialistes allemands, il s’agit cependant, lorsque c ‘est nécessaire, avec des milliers de policiers, d’imposer les marches nazies partout en Allemagne comme une ‘normalit ‘ Les protestations et la résistance bien préparées et bien exécutées contre les nazis Dès leur départ, les nazis ont été empêchés dans les gares de départ de monter dans les trains, les barrages de police ont été cassés, les carrefours et l’itinéraire des nazis occupés, des barricades en flammes ont été érigées etc. Le tract met en avant quelques actions parmi le grand nombre:
Des barricades en flammes et autres moyens de lutte efficaces ‘Au moins à 30 endroits le long de l’itinéraire de la marche prévue par le NPD, les antifascistes ont mis en place des barricades avec des conteneurs poubelle, des matériaux de construction … et d’autres objets et y ont mis le feu. La police et les pompiers ne furent en grande partie pas à même d’éteindre ou d’éliminer ces barricades. ” Une autre action efficace:
“Comme les unités de police venaient de huit lander fédéraux différents, une grande partie d’entre el-(…)

Comments are closed.