Menu

  • collapseDeutsch (439)
  • collapseEnglish (63)
  • expandEspañol (65)
  • collapseFrançais (75)
  • expandItaliano (33)
  • expandNederlands (28)
  • expandOther Languages (8)
  • expandTürkçe (60)
  • expandРусский (20)

EMPÊCHEZ LE RENVOI AUX FRONTIÈRES ET LES EXPULSIONS EN MASSE DES PERSÉCUTÉS POLITIQUES QUI DEMANDENT LEUR DROIT D1 ASYLE !

fr-flb-1986-09

EMPÊCHEZ LE RENVOI AUX FRONTIÈRES ET LES EXPULSIONS EN MASSE DES PERSÉCUTÉS POLITIQUES QUI DEMANDENT LEUR DROIT D1 ASYLE !

EMPÊCHEZ LE RENVOI AUX FRONTIÈRES ET LES EXPULSIONS EN MASSE DES PERSÉCUTÉS POLITIQUES QUI DEMANDENT LEUR DROIT D1 ASYLE !
LUTTEZ CONTRE L1 ABÊTISSEMENT ET L1EXITATION DE LA POPULATION OUEST-ALLEMANDE Í L’IMPÉRIALISME OUEST-ALLEMAND PRÉPARE L’ATMOSPHÈRE POUR DES POGROMES I Au cours des dernières semaines et des dernières mois, 1′impérialisme ouest-allemand a aiguise son plan de propager le chauvinisme allemand parmi les gens. Les mesures racistes et fascistes a 1′encontre des combattants de la liberté et des persecutes politiques en generale qui cherchent ici un asyle sont renforcées.
Les renvois de persecutes politiques dans les bras de leurs pays persécuteurs, qui fonctionnaient auparavant avec un peu moins de bruit, sont maintenant ouvertement propagés par les “troupes de defense des frontières federales” et par la “police des étrangers”. De meme, la population est agitée sans délais directement contre ceux-là qui croient pouvoir trouver en RFA une protection contre des guerres et des persecutions politiques. L’atmosphère de pogromes fomentée par de tels moyens presente deja des debuts de “réussite”: les attentats contre des logements de refugies, comme dernièrement à Ergolding (Cercle de Landshut), les “organisations de défense de citoyens” qui empêchent de façon violente la “mise en quartiers” des demandeurs d’asyle sous l’oeil bienveillant de la police – ne sont plus seulement quelques cas isolés mais gagnent de plus en plus du terrain.
QU’EST-CE QU’UN PERSECUTE POLITIQUE ?
Aujourd’hui beaucoup d’encre dans la propagande d’abêtissment et d’agitation de 1′impérialisme ouest-allemand est utilisé pour rendre populaire la différence à faire entre prétendus “faux réfugiés” et “persécutés politiques”.
Et on bricole le mensonge qu’un “persécuté politique”, d’après la “loi fondamentale” (Grundgesetz) mais aussi d’après les accords internationaux, c’est seulement celui qui est membre d’une organisation politique ou bien qui a eu des occupations expressément politiques et qui est persécuté à cause de cela. Cette construction fausse et rétrécissante doit servir à maintenir le nombre des persécutés politiques au niveau le plus baş possible.
Mais en réalité, le contenu du terme de persécuté politique, c’est que des êtres humains sont persécutés par calcul politique. C’est-àdire que des occupations expressément politiques de leur part ne sont pas les seules raisons possibles pour cette persécution, mais que particulièrement des points de vue raciaux, religieux, nationaux s’y, rattachent aussi.
Persécuté politique était au temps du fascisme hitlérien chaque juif persécuté pour des raisons racistes t qu’il ait été personnellement politiquement actif ou non. La même chose est valable aujourd’hui pour les Tamils et les Kurdes persécutés au niveau national, qui sont chassés, torturés et assassinés par les politiciens des classes dominantes dans leurs pays par calcul politique, ceci complètement independent du fait qu’ils appartiennent à une organisation politique ou non.(…)

Comments are closed.