Menu

  • collapseDeutsch (439)
  • collapseEnglish (63)
  • expandEspañol (65)
  • collapseFrançais (75)
  • expandItaliano (33)
  • expandNederlands (28)
  • expandOther Languages (8)
  • expandTürkçe (60)
  • expandРусский (20)

Dix personnes assassinées, tel est le bilan sanglant de l'attentat incendiaire nazi à Lübeck.

fr-flb-1996-02

Dix personnes assassinées, tel est le bilan sanglant de l'attentat incendiaire nazi à Lübeck.

Dix personnes assassinées, tel est le bilan sanglant de l’attentat incendiaire nazi à Lübeck.
Février 1996
Le 18, au cours d’un véritable massacre, Monique Bunga (27 ans) et sa fille Suzanne (7 ans), d’Angola, Françoise Makudïla (27 ans) et ses enfants ChristcHc (6 ans), Daniel (1 an), Legrand (4 ans), Mija (Î2ans) et sa belle-fille Christine (19 ans), du Zaïre, ainsi qu’un homme du Liban et encore une femme ont péri brûics vifs et brûlées vives dans les flammes, dans un foyer pour demandeurs d’asile habité principalement par des personnes venant du Zaïre, d’Angola, du Ghana, du Togo, de Tunisie, de Syrie, du Liban et de Pologne, à Lübeck, dans la Hafenstrasse, Les autres personnes habitant la maison ont été blessées: 30 gravement qui luttent pour leur vie et sont marquées pour toujours, 20 légèrement.
Ce n’est pas seulement l’ampleur de ce crime nazi qui est sans pareille dans l’histoire de la RFA, c’est aussi la camaraderie complice entre police, ministère public, médias bourgeoises et nazis: A la manière d’un Etat policier – un peu comme dans le cas de l’éxecution par balle du Wolfgang Grams à Bad Kleinen en 1993 – des déclarations de témoins et des indices onî été remodelê(e)s, des preuves fabriquées, des mensonges ont été répandus et un alibi a été fourni par des policiers aux trois, ou quatre, nazis ayant été arrêtés au départ. Le ministère pubiic appela avec insistance ies médias bourgeoises à la “réserve” dans leur recherche journalistique. Quand ii devint impossible de ne plus voir ies “dissonances”, ce fut alors le blocage des informations. Et cela a fonctionné: En Allemagne, meme ies médias ayant la prétention d’être “critiques” et “de gauche” sont rapidement passées à ia version officielle et au passage sous silence.
Malgré toutes ces manoeuvres, il y eut à Lübeck tout d’abord une manifestation de protesta tion impressionnante de plus de 5.000 participan tes el participants, dont un grande nombre de person nes de pays africains, ma nifestation au cours de la quelle ressorti avant tout la solidarité des groupes révolutionnaires et dé mocratiques de Turquie avec les africains et les af ricaines poursuivi(e)s( ainsi que l’initiative et l’énergie de jeunes.(…)

Comments are closed.