Menu

  • collapseDeutsch (439)
  • collapseEnglish (63)
  • expandEspañol (65)
  • collapseFrançais (75)
  • expandItaliano (33)
  • expandNederlands (28)
  • expandOther Languages (8)
  • expandTürkçe (60)
  • expandРусский (20)

Contre ia falsification d'une thèse fondamentaie du communisme scientifique:

Le tract de juillet de "Gegen die Strömung" portait le titre:

Contre ia falsification d'une thèse fondamentaie du communisme scientifique:

Contre ia falsification d’une thèse fondamentaie du communisme scientifique:
Le tract de juillet de “Gegen die Strömung” portait le titre:
“Les ouvriers n’ont pas de patrie!” ” Depuis “l’ivresse de la réunification” natio naliste, le chauvinisme allemand en dedans et en dehors est de plus en plus poussé dans le but de lier toujours plus étroitement les travailleuses et les travailleurs ainsi que le reste de la population active à la bourgeoisie impérialiste qui se trouve dans une position de rivalité impérialiste gran dissante avec l’impérialisme américain et d’autres puissances impérialistes.
Avec la devise “Prolétaires de tous les pays, unissez-vous”, le document historique à la base du communisme scientifique, le “Manifeste du Parti Communiste”, a déjà fait une déclaration de guerre au nationalisme quel qu ‘il soit. Cette déclaration est désormais pour nous en Allema gne d’une grande importance. Marx et Engels étaient conscients qu’une des manœuvres essen tielles de la bourgeoisie, pour que le prolétariat se détourne de la révolution, était d’avoir recours au “national” età la “patrie”. Marx et Engels ont déclaré ” On reproche aux communistes de vou loir supprimer la patrie et de la nationalité”. En 1848, la réponse à ce reproche démagogique bourgeois que Marx et Engels ont fournie a été depuis toujours discutée dans l’histoire du mou vement mondial communiste, elle est un véritable chiffon rouge pour les opportunistes et les natio nalistes. ” m “… On ne peut pas leur ravir ce qu’ils n’ont pas.” Cette réponse de Marx et Engels a tout d’abord fait prendre conscience que la bourgeoisie avec son appel à “l’amour de la patrie” masque un point(…)

Comments are closed.