Menu

  • collapseDeutsch (439)
  • collapseEnglish (63)
  • expandEspañol (65)
  • collapseFrançais (75)
  • expandItaliano (33)
  • expandNederlands (28)
  • expandOther Languages (8)
  • expandTürkçe (60)
  • expandРусский (20)

Ce que nous pouvons apprendre des luttes exemplaires, de masse et militantes contre le "Contrat de première embauche" en France Après plusieurs semaines de luttes de m

fr-flb-2006-04-kasten

Ce que nous pouvons apprendre des luttes exemplaires, de masse et militantes contre le "Contrat de première embauche" en France Après plusieurs semaines de luttes de m

Ce que nous pouvons apprendre des luttes exemplaires, de masse et militantes contre le “Contrat de première embauche” en France Après plusieurs semaines de luttes de masse permanente, le gouvernement français a dû retirer mi-avril 2006
son CPE prévu (contrat première embauche) – du moins provisoirement – qui aurait permis aux capitalistes de prononcer les licenciements sans donner de motifs dans le cadre de contrats signés avec des jeunes de moins de 26 ans et ce, avec une période d’essai de deux ans. Comment ce succès a-t-il été possible? Quelles furent les particularités de cette lutte?
• Tout d’abord, il y a eu les manifestations et les actions de lutte de masse, en permanence et dans toute la France. Le seul 18 mars, env.
1,5 million de personnes manifestèrent dans toute la France, à Paris ce jour-là, il y en eut à peu près 350.000. Pendant des semaines, de février à avril 2006, il y eut chaque jour des manifestations et des actions de protestation de lutte dans tout le pays. Les universités et les écoles étaient en grève et occupées (en partie, la grève a touché plus de 800 écoles et plus de 70 universités sur l’ensemble des 88), mouvement soutenu par des grèves de solidarité des travailleuses et des travailleurs. Dans les écoles, on mit en place des piquets de grèves et des comités de grève se formèrent. Certaines mairies, des bâtiments de la chambre de commerce, certains sièges de l’UMP, Avril 2006 / en français 1. Mai 2006(…)

Comments are closed.