Menu

  • collapseDeutsch (439)
  • collapseEnglish (63)
  • expandEspañol (65)
  • collapseFrançais (75)
  • expandItaliano (33)
  • expandNederlands (28)
  • expandOther Languages (8)
  • expandTürkçe (60)
  • expandРусский (20)

Bulletin 2/13

Le tract de mars/avril 2013 a pour thème :
Les expériences faites avec Opel montrent que le mot d’ordre est juste :
Celui qui lutte peut perdre,  mais celui qui ne lutte pas a déjà perdu !

A plus de 76 %, les collègues d’Opel à Bochum ont refusé ce l’on appelle la «convention collective d’assainissement» que la direction du syndicat de la métallurgie IG Metall a signée avec Opel. Le refus est totalement justifié. … Nombreuses sont les voix qui s’élèvent pour déclarer que la lutte dans cette situation ne vaut pas le coût. Cela ne ferait qu’empirer les choses. Celui qui lutte perd, c’est la logique que les princes syndicaux et les comités d’entreprise veulent nous inculquer…

Comments are closed.